Listes utiles

  • Adresses de traiteurs ayant participé aux éditions 2015/2016 du Concours Neuchâtel Amuse-bouche. Ces traiteurs peuvent organiser, pour vous, des apéritifs avec amuse-bouche/plats froids de saison et de la région.
  • Adresses de fournisseurs répondant aux critères de saisonnalité – région des Trois-Lacs – et de proximité de la charte du Concours Neuchâtel Amuse-bouche. Cette liste n’est pas exhaustive.
    Elle comprend 5 onglets, selon les catégories de matières premières/produits:
    – Produits laitiers frais et transformés: fromage, séré, yoghourt, etc.
    – Produits carnés frais et transformés: viande séchée et/ou fumée, charcuterie maison
    – Produits de la pêche frais et transformés: poissons cru, fumé à froid ou à chaud, salé ou saumuré
    – Produits de boulangerie: pain, petite boulangerie, pâtisserie, confiserie
    – Végétaux: fruits, légumes et champignons, fleurs comestibles, farines, huiles, vinaigre, etc.
    – Divers: œufs, miels, sirops, vins, spiritueux
  • Infos complémentaires :
    – Mode de production : Bio;  IP-Suisse, Conventionnel/PER (PER = Prestations Ecologiques Requises)
    – Producteur ou magasin/transformateur (cumul possible)
    – Nom, adresse, courriel et site web si connus, remarques

fournisseurs_amuse-bouche

Petite histoire d’une terrine de bondelle au yogourt > recette détaillée
Voici comment j’ai trouvé les ingrédients la première fois…

J’avais promis cette terrine pour un mardi soir. Comme elle doit rester au froid plusieurs heures, j’avais prévu la faire la veille au soir. Quand je me suis retrouvé devant la porte fermée de la Coopérative des Halles, je n’ai pu m’empêcher de penser à Cambronne avant de me dire que j’avais oublié qu’ils ferment le lundi… et oups! 16h30!
Quelques coups de téléphone plus tard, je trouve un plan B. Je vais chercher la crème et le yogourt à la fromagerie de Dombresson, puis je cours chercher la bondelle chez Arm à St-Aubin. Ouf, super… On fait un brin de causette et en parlant de la recette, je me rends compte que, stressé, je n’ai pas acheté la gélatine en ville! … et les magasins sont maintenant fermés…
Je file en chercher chez une connaissance et, après quelques détours, j’arrive chez moi avec tout.
Encore quelques pas et quelques casseroles dans ma cuisine, et la recette est prête (oui, c’est une recette qui va très vite…)
Résultat des courses: 2 kg de terrine de bondelle au yogourt et … 101 km au compteur de ma bagnole!… pas brillant au niveau écologique.
La fois suivante, je m’organise mieux et fais la même recette en 7 km! Là je la sens mieux!